Back
Image Alt
Effectuer le twerk

Comment effectuer le twerk ?

Avez-vous envie de faire le twerk ? C’est une bonne idée puisque cela vous permet de vous évader un tant soit peu. Outre cela, cette forme de danse possède de nombreux atouts sur le plan physique que sur le plan sanitaire.

Pour faire un twerk, vous pouvez utiliser 3 techniques simples. Celles-ci sont faciles à appliquer et promettent un résultat escompté. Pour mieux en savoir davantage, le guide ci-après est susceptible de vous apporter beaucoup d’éléments de réponse.

A lire également : Croisière : comment s'organiser ?

1re méthode pour faire le twerk : effectuer le « skake twerk »

Pour faire le twerk, vous avez à votre disposition jusqu’à trois méthodes pour y arriver. La toute première est d’effectuer le « shake twerk ». Ici, vous adopterez d’abord une posture accroupie. À ce niveau, essayez de ne pas être collé au sol. Adoptez simplement une position qui vous permettra d’avoir un excellent appui.

Faites le choix d’un son musical puis pensez à accélérer le rythme. Ensuite, faites sortir votre postérieur vers l’arrière. Pour le faire, il suffit de prendre la position de quelqu’un qui aimerait adopter une posture assise sur une chaise. Vos mains doivent être mises autour de votre hanche et vos genoux ont l’obligation d’être pliés.

A lire en complément : Coflix : Les meilleurs programmes à ne pas manquer

N’oubliez pas de regarder devant vous de façon droite. Lorsque vos fesses sont ressorties, prenez une position penchée vers l’avant (45° environ) et procédez sur vos orteils au basculement de votre masse. Les professionnels parlent de « Miley twerk ». Enfin, faites le remuement de votre postérieur d’avant vers l’arrière. Commencez alors à faire vibrer vos fesses ainsi que vos hanches.

2e technique d’effectuer le twerk : exécuter le « wall twerk »

En dehors de la première méthode décrite en haut, il y a une autre technique qui peut vous permettre de faire le twerk. Il s’agit de « wall twerk ». Dans ce cas-ci, vous devez rester debout et dos au mur. Il est déconseillé de boire trop d’eau avant de vous lancer dans cette aventure. Sinon, vous tomberez.

Sachez également que vous devez maîtriser le twerk classique avant d’essayer le « wall twerk ». Après votre posture debout, vous poserez par terre vos mains. Prenez un bon appui quand vous adoptez cette position. Balancez vos jambes contre l’espace mural tout en poussant votre postérieur vers le haut.

La distance entre vos mains et vos pieds devrait être de 30 cm environ. Vos mains doivent être écartées selon l’envergure des épaules. Enfin, faites le pli de vos genoux puis amorcez le secouement de votre postérieur. Il n’est pas possible que vos deux pieds soient simultanément placés contre le mur. Placez l’un après l’autre pour obtenir de meilleurs résultats.

3e façon de twerker : le « hands on the ground twerk »

Effectuer le twerk

Dans l’optique de twerker, vous avez la possibilité d’exécuter une excellente danse en appliquant la méthode du « hands on the ground twerk ». Pour twerker de cette manière, vous devez vous tenir debout en écartant parallèlement vos jambes. Ces dernières doivent être bien droites. Votre torse mérite d’être en avant.

Assurez-vous que l’écartement de vos jambes dépasse la largeur de votre bassin. Si vous approchez trop vos jambes, elles ne vous permettront pas d’exécuter le twerk convenablement. Ensuite, mettez par terre vos mains. Essayez de tourner vers l’extérieur vos orteils pendant que vous vous baissez. Ce n’est pas un crime de faire le pli léger de vos jambes.

Pour commencer par faire le twerk, vous devez ressortir votre postérieur. Commencez à exécuter un mouvement rapide en pliant vos jambes et en les relâchant rapidement. Vous ne devez pas oublier de mettre une musique pour suivre la cadence. Il est possible que vous bougiez vos hanches de la gauche vers la droite.

Quels sont les avantages de faire le twerk ?

Certaines personnes considèrent le twerk comme une danse perverse. A priori, cela peut être le cas. Cependant, au fond, cette danse est un véritable exercice sportif qui embarque beaucoup d’avantages. Oui, lorsque vous effectuez le twerk régulièrement, vous acceptez par là que vos problèmes cardiaques soient loin de vous.

Cette danse agit sur le rythme cardiaque et fait en sorte que le moteur de la circulation sanguine fonctionne normalement. Grâce au twerk, votre musculature sera plus optimisée. Vous ne le savez pas peut-être. Cette forme de danse renforce les muscles des bras, des hanches ainsi que des fesses.

Elle vous permet d’avoir une musculature optimale au niveau de vos jambes. Par ailleurs, le twerk vous octroie une liberté corporelle. En le faisant, vous dominez toutes les parties de votre corps si bien que vous pourriez les mouvoir à volonté. Cette danse vous procurera un postérieur protubérant empreint d’exubérance.

4e astuce pour réussir le twerk  : travailler sa souplesse et sa mobilité

Dans cet article, nous vous dévoilons la 4e astuce essentielle pour réussir le twerk : travailler sa souplesse et sa mobilité. Effectivement, ces deux éléments sont indispensables pour maîtriser cette danse à la perfection.

La souplesse est une qualité physique qui permet d’étendre ses articulations au maximum sans ressentir de douleur ou de raideur. Pour bien faire le twerk, il est primordial d’avoir une bonne flexibilité au niveau des hanches, des jambes et du bassin. Cela permettra d’exécuter les mouvements avec fluidité et grâce.

Pour travailler votre souplesse, il existe plusieurs exercices que vous pouvez intégrer dans votre routine d’entraînement. Vous pouvez par exemple pratiquer des étirements spécifiques pour assouplir vos muscles fessiers et vos adducteurs. Des positions telles que le grand écart latéral ou la posture du papillon sont très efficaces pour gagner en flexibilité.

Parallèlement à cela, il faut développer sa mobilité articulaire. La mobilité désigne la capacité à bouger librement une articulation dans toutes les directions sans restriction ni douleur. Dans le cas du twerk, avoir une bonne mobilité au niveau des hanches sera particulièrement bénéfique.

Pour améliorer votre mobilité, vous pouvez inclure dans votre entraînement des exercices de rotation des hanches, comme par exemple les rotations internes et externes.

Les précautions à prendre avant de commencer à twerker

Avant de vous lancer dans la pratique du twerk, il faut prendre certaines précautions. Effectivement, cette danse nécessite une bonne condition physique et une technique appropriée pour éviter les blessures. Voici donc quelques conseils à suivre avant de commencer à twerker.

Il faut boire suffisamment de liquides corporels. Buvez donc suffisamment d’eau avant, pendant et après chaque séance pour maintenir votre corps bien hydraté.

En suivant ces précautions, vous serez prêt(e) à démarrer votre pratique du twerk en toute sécurité et dans les meilleures conditions possibles. N’oubliez pas que la patience et la régularité sont les clés de la progression dans cette discipline artistique exigeante. Alors, n’hésitez plus et lancez-vous dans l’apprentissage du twerk !