Back
Image Alt

Comment acheter un bien immobilier de particulier à particulier ?

Pour acheter un appartement ou une maison en relation directe de particulier à particulier, il est important de prendre certaines précautions. La faisabilité de ce type de transaction immobilier semble être simple, mais partant du budget destiné à l’achat, à la signature des contrats, il faut suivre des normes et conseils du notaire.

L’offre et le budget d’achat du bien immobilier

Entre particuliers, le prix et les conditions de l’offre d’achat fixer pour immobilier peuvent être négociés. Mais bien avant cette négociation, l’acquéreur à grand intérêt de visiter les lieux afin de déterminer si l’immobilier convient à son projet et si l’aménagement nécessite de grands travaux de rénovation.

Lire également : Comment acheter un bien immobilier avec une SCI ?

L’acheteur doit visiter le bien immobilier au moins trois fois avant de passer un accord de garanti d’achat avec le vendeur. À la seconde observation de la maison, la présence d’un artisan sera nécessaire. Il doit établir un devis qui servira plus tard à négocier un crédit immobilier auprès de la banque.

Pour l’étape suivante, le désireux d’achat de l’immobilier doit définir son budget. Aussi il doit se rapprocher d’un banquier pour connaitre sa capacité d’endettement et choisir son notaire.

A lire aussi : Qu’est-ce qu’un garant solvable ?

L’avant-contrat et le choix du notaire

Le notaire est la personne la plus importante dans la démarche de volonté à devenir propriétaire. Il aide à l’authentifier les contrats conclus entre les deux parties.

Le notaire saura conseiller sur le type de contrat à choisir, entre le compromis de vente et la promesse unilatérale de vente.

Le vendeur doit apporter chez le notaire le titre de propriété, les diagnostics de l’immobilier et les documents de la loi ALUR et le plan du lot.

L’acheteur quant à lui, doit apprêter les frais du notaire, les taxes de l’état et sa pièce d’identité. En cas de financement, il doit pouvoir montrer les modalités du prêt.

Le notaire doit être informé sur les grands travaux d’aménagement de l’immobilier mis en vente.

Dans un avant-contrat, il faut respecter la date de condition suspensive de prêt et le temps limite de la promesse unilatérale de vente.

Financement et signature de l’acte de vente

Il faut prévoir au moins 2 mois pour l’obtention du prêt et 1 mois pour la signature de l’acte de vente. La banque doit mener ses enquêtes et mettre en place la procédure d’obtention du crédit. Cependant, d’autres types de financement d’achat immobilier comme PTZ, prêt familial, PEL, APL sont possibles.

La signature de l’acte de vente se fait devant le notaire, lorsque toutes les conditions citées dans le compromis de vente et le droit d’enregistrement sont conclues.

Enfin l’acte de propriété sera remis à l’acheteur pour valoir ce que de droit.