Back
Image Alt

Quand déclarer ses revenus trading ?

Comme tout autre revenu, les gains obtenus en trading sont assujettis à l’impôt. Par conséquent, il est obligatoire de faire une déclaration de ces montants perçus au moment opportun au risque de faire face à la justice.

Quelle fiscalité s’applique aux traders ?

La fiscalité s’applique généralement en fonction du type de trader. On peut retrouver un trader dit indépendant, occasionnel ou encore privatisé.

A lire également : Dans quelle cryptomonnaie investir ?

L’indépendant

Le trader dit indépendant qui travaille en permanence est assujetti à divers règlements. Tout d’abord, vous devrez procéder à la création d’une entreprise. Par la suite, il faudra respecter les règlements applicables aux entreprises. Ainsi, pour les traders indépendants, trois différents impôts sont à payer : la taxe sur les intérêts des actions, sur les charges sociales et sur les profits. La totalité des impôts d’un trader indépendant peut s’élever à 45 %.

L’occasionnel

Dans le cas d’un trader dit occasionnel, la fiscalité est divergente et plus aisée à gérer. D’une manière générale, bien qu’imposables, les plus-values sont soumises à une PFU (prélèvement forfaitaire unique) étant de 30 %. Cet impôt est notamment nommé « flax tax Macron » et s’applique aux capitaux minimes obtenus sur le marché boursier.

A découvrir également : Qui peut devenir trader ?

Les privatisées

Il existe quelques traders qui exercent leur activité pour autrui. Pour être en mesure d’exercer leur profession, ils sont dans l’obligation d’avoir un permis. Cette licence est émise par l’autorité des marchés financiers (AMF).

Un trader souhaitant donner des recommandations en finances ou encore en bourse en toute légalité, doit détenir le titre de conseiller en IF (investissement financier). Il est à noter que la déclaration des gains en trading s’effectue dans le délai de la date légale prévue. Cette date limite peut être variable selon votre département ou région.

Comment procéder à la déclaration des revenus ?

Si vous avez, à la même année, réalisé des pertes comme des profits, vous devez évaluer le montant total annuel de ceux-ci. Il est possible de se connecter à sa plateforme (Méta-trader) et d’en ressortir un historique relatif à l’année.

Si le montant est positif, vous figurez en plus-value et dans ce cas, vous allez payer des impôts. Dans le cas contraire (en cas de montant négatif), vous êtes en moins-value, ce qui implique que ce total sera reporté durant dix années sur vos prochaines plus-values.

Il est à remarquer que pour la déclaration des moins ou plus-values, l’utilisation du formulaire numéro 2074 est obligatoire. Si au cours de l’année, vous avez réalisé uniquement que des pertes, celles-ci peuvent être imputées et reportées.