Back
Image Alt
Glaçon

Glaçon (biographie) Rappeur, acteur, producteur, réalisateur et écrivain américain

Après s’être construit une bonne notoriété dans le monde du rap, Glaçon décide de faire du cinéma. Déjà présent dans l’univers de la distraction, cela lui a permis de gravir un peu plus facilement les échelons en décrochant des rôles plus ou moins importants. Plongez-vous à travers ce billet dans la vie du rappeur, acteur, producteur, réalisateur et scénariste américain O’Shea Jackson, plus connu sous le nom de Glaçon.

Qui est Glaçon ?

Glaçon ou Ice Cube est le nom de scène que prend O’Shea Jackson. Le rappeur-acteur est né de Benjamin Doris et de Hosea Jakckson le 15 juin 1969 en Californie à Crenshaw, aux États-Unis. Ice cube aura eu une enfance tranquille où il était assidu à l’école. Avant de terminer ses études à l’institut de technologie de Phoenix, Glaçon fit son cursus secondaire à William Howard Taft Tacher.

A lire aussi : Claire Nadeau : biographie de l'actrice française

Très vite, il s’est découvert une passion pour le rap et est d’ailleurs le pionnier du gansta-rap. Il commence sa carrière de rappeur avec le groupe CIA avant de rejoindre N.W.A (Niggaz With Attitudes). Glaçon a par la suite collaboré avec des labels, à l’instar d’EMI ou d’Interscope.

Amerikkka’s Most Wanted sera le premier album d’un lot de 9. En tant que rappeur, l’artiste aura vendu plus de 10 millions d’albums. Cependant, il en voulait encore plus et se lança dans la mode. Glaçon proposait alors des pulls ainsi que des baskets. Sa ligne était le « Solo by Cube ».

A lire en complément : Comment rétablir ma boite mail SFR ?

Glaçon a également été une grande source d’inspiration pour de nombreux adolescents. En effet, O’Shea Jackson menait une vie tranquille bien qu’étant rappeur. Il n’était pas impliqué dans des histoires comme c’est le cas pour de nombreux rappeurs de l’époque. Pour les jeunes, c’était donc possible d’être « gansta » et avoir une vie loin des maux qui nuisent le milieu.

Que retenir de la carrière d’acteur de Glaçon ?

Juste après le lancement de sa ligne de vêtements, Glaçon s’est découvert une passion pour le 7e art. Il fit son entrée dans la sphère hollywoodienne avec le film « Boyz n the Hood » où il incarnait le personnage de Doughboy en 1991. Si le film a été bien accueilli par le grand public, les productions qui ont suivi étaient discutables.

Par contre, l’acteur a su se relancer en 1997 avec le film « Anaconda », une œuvre dans laquelle Glaçon traquait un serpent géant dans les forêts de l’Amazonie. Jusqu’en 2021, il figure dans une cinquantaine de films pour le plaisir des cinéphiles.

Par ailleurs, parmi ses nombreuses œuvres, certaines se démarquent. Parmi celles-ci, on a :

  • The Defiant ones
  • Les Rois du désert
  • 22 Jump street
  • Friday
  • Barbershop
  • Next Friday
  • Mise à l’épreuve
  • Ma super nièce
  • XXX: State of the Union
  • Straight Outta Compton

Le film « Fièvre à Columbus University » est également l’un de ses films ayant marqué les esprits. Sa dernière apparition à l’écran en tant qu’acteur remonte à 2020 où il incarne Jack Robertson dans le film « la Voix du succès ». Des sorties sont programmées pour 2023 et 2026 avec les films « Cube In My Head » et « The Killer’s Game ». Cependant, d’autres films dont la sortie n’est pas encore fixée sont toujours en attente. C’est le cas de « Thoug Love » et « 10 ».

Glaçon producteur, réalisateur et scénariste : quels accomplissements ?

Glaçon

Contrairement aux idées reçues, Glaçon n’est pas un auteur. Cependant, de nombreux livres ont été écrits à son sujet par d’autres auteurs. Par contre, l’acteur et rappeur est également un scénariste doué. Il a scénarisé plusieurs œuvres qui ont plus ou moins connu du succès par la suite.

Il tient son premier rôle de scénariste avec le film « Friday » en 1995, bien accueilli par le grand public. Ce sera ensuite le tour du film « The Players Club » en 1998, « Next Friday » en 2000, « Le Chasseur de Primes », etc.

Glaçon est également réalisateur. Il réalise alors le film « The Players Club » en plus de l’avoir scénarisé. C’est également le cas pour « Chrome and Paint » dont la date de sortie n’est pas encore fixée.

Ice Cube peut également se muer en producteur. Il est donc à la production d’une vingtaine de films. On parlera de « Friday », de « Territoire interdit », de « Ticket gagnant » ou de « Oliver Twist ».

Glaçon est donc un touche-à-tout qui a pu sortir son épingle du jeu. Sa fortune est estimée à 180 millions de dollars.

Qui partage la vie d’Ice Cube ?

Bien qu’il soit un pionnier du gansta rap, Glaçon mène une vie de couple stable. Il se maria à Kimberly Woodruff, et ce, depuis 1992. Le couple Jackson a 5 enfants. D’ailleurs, O’Shea Jackson Jr marche dans les pas de son père tant il est attiré par l’industrie musicale que par le cinéma. Il tient quelques rôles et représente une valeur sûre à suivre de près.