Back
Image Alt

Comment devenir guide randonnée ?

Le monde professionnel regorge de nombreux profils de métiers, parfois surprenants. Le Guide de randonnée par exemple est un accompagnateur dont la zone d’exercice principale reste la montagne. Ce métier fascine souvent et attire de nombreux curieux qui ne connaissent pas la conduite à tenir pour l’exercer. Comment devenir guide de randonnée ? Pour le savoir, lisez ce qui suit.

Avoir le diplôme de l’AMM

Se rendre en montagne demande d’avoir des notions précises et bien pointues du milieu montagneux. Pour avoir ces notions, il ne suffit pas de regarder des tutoriels sur internet. Vous devez suivre une formation de qualité qui sera sanctionnée par un diplôme.

A lire également : Quand demander une place à la crèche ?

Vous devez impérativement disposer du diplôme d’Accompagnateur en Moyenne Montagne (AMM). Ce diplôme vous permet d’exercer comme indépendant ou avec une association. Ce parchemin est de notoriété nationale puisqu’il est une option du Brevet d’État d’Alpinisme.

Le concours est ouvert à tous, mais vous devez avoir un minimum de pratique de la randonnée ainsi que des notions de base de cette profession pour le réussir. Ce diplôme peut s’obtenir suivant deux différents cycles. Vous pouvez préparer ce diplôme en un an et demi. De même, il peut se préparer sur 3 années. La durée de la formation dépendra surtout de votre disponibilité et de vos facultés d’assimilation.

Lire également : Quels sont les rituels pratiqués en crèche ?

Avoir le diplôme de BPJEPS Activités de Randonnées

Il existe aussi une autre manière pour exercer en tant que guide de randonnée. Cependant, celle-ci demande également une formation. La différence, c’est que cette formation est professionnelle. De plus, elle a une durée plus courte. Elle demande seulement une année de formation dans l’un des nombreux centres de formation ouverts à ce propos. L’apprentissage est une formation BPJEPS avec comme spécialité activité de randonnée.

Durant l’année de formation, les notions seront acquises, tant au centre de formation que sur le terrain auprès d’une structure de randonnée. Durant la même année, des contrôles de connaissances se feront en continu. Vous serez apte à recevoir votre diplôme, si vous validez les 10 unités capitalisables de la formation. Au sujet du diplôme, il est reconnu, car il est un diplôme national de niveau IV.

Les qualités d’un bon guide

Pour être un guide de randonnée, vous devez disposer de nombreuses qualités propres au métier. La toute première est la capacité à répéter des efforts physiques. Gravir une montagne n’est pas aisé. Si vous devez en faire votre métier, vous devrez fournir quotidiennement cet effort.

Pour aussi faire oublier les efforts aux personnes qui gravissent la montagne avec vous, vous devez être un bon animateur. Avec cette qualité, vous rendrez vos randonnées plaisantes et vivantes. Pour finir, vous devez avoir une grande capacité d’analyse pour prendre les meilleures décisions. La sécurité des randonneurs dépendra de vous.