Back
Image Alt
Salaire moyen d'un Coffreur Bancheur

Salaire moyen d’un Coffreur Bancheur

Dans le secteur de la construction, les tâches sont très bien réparties. C’est un secteur d’une grande importance peu importe où l’on se trouve. Si le maçon est le profil professionnel le plus connu, il est loin d’être le seul.

Nous trouvons également d’autres figures telles que les coffreurs bancheur, dont vous avez peut-être entendu parler à l’occasion. Vous vous demandez sans doute ce que c’est qu’un coffreur et combien peut gagner un coffreur bancheur grâce à sa profession, découvrez-le dans cet article.

A lire en complément : Comment avoir des partenariats avec des marques ?

Qu’est-ce qu’un coffreur bancheur?

Pour comprendre ce que fait ce professionnel qualifié, il faut d’abord savoir ce qu’est le coffrage. Avec ce concept, il faut faire référence à une tâche essentielle pour former le béton armé (une combinaison de béton et d’acier) dans le domaine de la construction. Il s’agit d’une tâche essentielle, étant donné qu’aujourd’hui une grande partie des infrastructures (des bâtiments aux ponts ou aux routes) est constituée de ce matériau.

La figure de coffreur bancheur a donc pris une importance capitale à partir de la seconde moitié du XIXe siècle avec la prolifération du béton armé dans la construction. En bref, nous avons affaire à un spécialiste du moulage et de la manipulation de tous les éléments qui font partie du processus de construction en béton armé.

A lire aussi : Comment construire une stratégie ?

Le coffreur bancheur est en fait est spécialisé dans la construction des tunnels, immeubles, lignes de métro ou encore des ponts. Son rôle est de monter les coffrages métalliques dans le but de former un moule qui correspond à la dimension d’un mur à bâtir Il travaille avec un grutier qui fixe des coffrages et le coffreur bancheur quant à lui coule le béton et par la suite, lorsque le mur du coffrage est solide, il retire le coffrage

Que fait un coffreur bancheur ?

En raison de la nature des constructions actuelles, le rôle du coffreur, bien que silencieux, est d’une importance capitale de nos jours. Jetons un coup d’œil à ses principales fonctions.

  • Examiner et interpréter les plans.
  • Il prend les mesures appropriées.
  • Préparer les matériaux, les outils et les éléments pour les travaux ultérieurs.
  • Fabriquer et assembler les coffrages nécessaires au revêtement des structures en béton.
  • S’adapter aux moules.
  • Vérifier que le coffrage est stable et que ses qualités sont intactes.
  • Démonter les coffrages en prenant soin de ne pas endommager les surfaces.

Salaire moyen d'un Coffreur Bancheur

Quel est le salaire moyen d’un coffreur ?

Malgré les tumultes dont a souffert le secteur de la construction il y a quelques années, celui-ci revient progressivement et retrouve les mêmes niveaux qu’auparavant. Pour cette raison, le coffreur bancheur est un profil professionnel qui ne devrait pas rencontrer beaucoup de problèmes pour accéder au marché du travail.

En ce qui concerne les perspectives salariales, sachez que le salaire moyen d’un coffreur bancheur débutant il va de 1 200 à 1 400€ par mois et 15.17€/heure. Pour un coffreur expérimenté, il peut gagner jusqu’à 3000€/mois plus de 26 800 € annuel.

Devenir coffreur bancheur

Pour débuter une formation de coffreur bancheur, il faut avoir eu au minimum un CAP. Lors de l’apprentissage, il y de nombreux diplômes accessibles. C’est notamment :

  • CAP en constructeur de routes
  • CAP constructeur en canalisation des travaux publics
  • CAP en béton armé du bâtiment
  • BEP construction en maçonnerie et béton armé
  • BEP en Techniques de gros-œuvres en Bâtiment
  • Bac Pro en travaux publics
  • Coffreur bancheur option génie civil.

Avantages et inconvénients du métier de coffreur bancheur

Ce métier a de nombreux avantages. Lorsque vous êtes coffreur, vous travaillez à des horaires fixes, les perspectives professionnelles sont captivantes, c’est un travail dynamique dans lequel on ne s’ennuie pas.

Toutefois, il faut noter que les coffreurs bancheurs sont exposés à des maladies et risques liés à leur profession. Ce travail implique de rester débout pendant de longues heures, la plus part des coffreurs ont des problèmes au niveau du dos sans compter les incidents qui peuvent entraîner des chutes et des blessures.