Back
Image Alt

Maria Pacôme : biographie de l’comédienne et dramaturge française

Maria Pacôme, connue aussi par son nom de scène Simone Pacôme est une comédienne et dramaturge qui était connue du public pour ses rôles de bourgeoise exubérante. On l’a aussi vu dans des rôles secondaires dans plusieurs films, téléfilms et séries télévisées. Sans oublier les pièces de théâtre.

Biographie de Maria Pacôme

Simonne Pacôme, de son vrai nom Simonne Maria Pacôme, est une actrice née à Paris le 18 juillet 1923. Elle est la fille d’un mécanicien et d’une couturière.

A lire également : David Foster a assisté au premier mariage de Katharine McPhee

L’enfance de Simonne n’a pas été des plus faciles. En effet, son père était violent. Ce dernier a donc été déporté au camp de Buchenwald, un camp de concentration nazi. Elle avait aussi un jeune frère communiste qui a fini par être fusillé.

Maria Pacôme quitte les bancs de l’école très tôt pour aider sa mère. Elle passe alors la majorité de son adolescence en tant que vendeuse et arpète dans un magasin de chaussures.

A voir aussi : Voyage au Maroc : ce qu'il faut savoir avant de partir

La comédienne est morte le 1er décembre 2018, à l’âge de 95 ans, à cause de son cancer de l’amygdale. Ses obsèques ont lieu le 10 décembre 2018 au  crématorium du cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Cours Simon pendant 9 ans

À l’âge de 18 ans, Simone a décidé de poursuivre sa passion pour le théâtre et le cinéma en entrant au cours Simon. Elle était condisciple de Michèle Morgan et de Danièle Delorme. Un peu plus tard, lors de la tournée des Parents terribles, elle rencontre l’acteur Maurice Ronet qu’elle a fini par épouser. Elle a décidé de renoncer à la scène pour ne pas faire de l’ombre à son mari. C’est alors qu’elle a décidé de suivre son chemin vers la peinture.

Reprise du théâtre

Son mariage n’a duré que six ans, elle a considéré que la parenthèse de sa carrière dans ce monde devait être clôturée. Elle a donc décidé de remonter sur les planches en 1956 où elle commence avec La Reine et les Insurgés d’Ugo Betti. Mais elle commence à cumuler du succès à partir de 1958, avec l’Oscar de Claude Magnier. Elle participe de nombreuses fois à “Au théâtre ce soir” et devient une Reine du théâtre de boulevard.

Cinéma et téléfilm

La première fois où on l’a vu à l’écran, c’était en 1959 dans un film de Michel Boisrond “Voulez-vous danser avec moi”. Plusieurs fois, de nombreuses personnes la considèrent comme celle qui a joué le rôle de Daisy. Pourtant, elle a joué le rôle de la belle-mère de Brigitte Bardot. Peut-être que c’est parce qu’elle a fait son apparition au début du film.

Depuis, elle est plutôt connue comme étant une actrice de second rôle. En effet, elle a enchaîné beaucoup de rôles de ce type dans les films comiques, à l’exemple du Gendarme de Saint-Tropez. C’est le film qui l’a marqué puisqu’elle n’a fait qu’un rôle de figuration, mais beaucoup de gens l’ont connu à travers ce film. Elle a avoué lors d’une émission qu’elle ne comprenait pas cette référence.

Néanmoins, elle a quand même décroché quelques premiers rôles comme dans “La situation est grave mais … pas désespérée !”, “La Crise de Coline Serreau” et “Les Sous-doués”

Télévision et écriture

Marre de son rôle de bourgeoise exubérante, elle a commencé à écrire des pièces pour le théâtre qu’elle va interpréter. La première pièce intitulée “Apprends-moi Céline” est sortie en 1977. En tout, elle a écrit 7 pièces pour le théâtre des comédies.

Elle a joué de nombreux téléfilms à la télévision. On la voit par exemple dans Docteur Sylvestre et Les Secrets du volcan (Saga de l’été de France 2).

Elle a également publié un mémoire et deux livres dont “On m’appelle Emilie” (1992),  “Désarrois de Gildas Rumeur” (1993) et “Maria sans Pacôme : Fiction autobiographique” (2007). En 2011, elle a prêté sa voix dans l’adaptation cinématographique de Titeuf, dans le rôle de la mémé.

Qui est le mari de Maria Pacôme ?

Elle s’est mariée très jeune avec l’acteur Maurice Ronet. En six ans de mariage, ils n’ont pas eu d’enfant. Le couple a divorcé en 1956.

Simone Maria Pacôme ne s’était plus remariée après cela. Elle s’était plutôt concentrée sur sa carrière. Mais elle a eu une aventure avec Serge Bourrier, un comédien qui a évolué dans le monde du théâtre puis a décidé de se tourner vers le doublage. Ils ont eu un fils nommé François Pacôme qui se spécialise également dans le doublage.