Back
Image Alt
1645 brut en net 1283,1 Euros Net par an (explication du calcul)

La gestion du solde intermédiaire en bref

La gestion du solde intermédiaire permet à un entrepreneur de faire une analyse des finances de sa société. Il comprend plusieurs branches. Cependant, tous les chefs d’entreprises n’ont pas forcément une idée concrète de ce que c’est que la gestion du solde intermédiaire. Vous souhaitez tout savoir sur la gestion du solde intermédiaire ? Découvrez dans ce contenu toutes les informations concernant le sujet.

Principales catégories de gestion de solde intermédiaires

La gestion du solde intermédiaire est liée au compte résultat, auquel il présente une vision complémentaire. Ces deux se basent sur le PCG, c’est-à-dire le Plan Comptable Général. Il peut s’exprimer soit en pourcentage du chiffre d’affaires ou en valeur absolue. En général, il existe deux principales catégories de gestion de solde intermédiaires. La marge commerciale et l’excédent brut d’exploitation.

Lire également : Quelle est la meilleure voiture pour faire de la route ?

Au niveau de la marge commerciale, il s’agit des ventes de marchandises et du coût d’achat des articles vendus. L’excédent brut d’exploitation quant à lui, regroupe le résultat d’exploitation, le résultat exceptionnel, le résultat courant avant impôt, et le résultat net. Lorsque la gestion du solde intermédiaire est évaluée en valeur absolue, il est divisé en d’autres soldes intermédiaires. Ce qui permet de dissocier les charges, les impôts, la production, etc.

Par contre, quand le solde intermédiaire de gestion est exprimé en pourcentage, il joue un autre rôle. Dans ce cas, la gestion du solde intermédiaire permet d’effectuer entre les entreprises des analyses de concurrence, puisque tout part du chiffre d’affaires. Par ailleurs, les autres indicateurs financiers que met en évidence la gestion des soldes intermédiaires tels que la production de l’exercice, la valeur ajoutée, le résultat d’exploitation, le résultat exceptionnel, le résultat avant courant impôt et le résultat net, jouent un rôle important dans l’utilisation des soldes intermédiaires de gestion.

A voir aussi : Le thé vert fait-il vraiment maigrir ?

Calcul de la gestion du solde intermédiaire

Pour calculer la gestion du solde intermédiaire, il faut passer par plusieurs étapes, à savoir :

  • le calcul de la marge commerciale ou de la marge de production (ventes des marchandises – coût d’achat des articles vendus). La marge commerciale est utilisée pour les entreprises de négociation et celles de production. Pour les firmes qui produisent, c’est une étape qui est primordiale ;
  • le calcul de la valeur ajoutée : (marge commerciale + production de l’exercice – consommation de l’exercice en provenance du tiers). Elle mesure la richesse brute qui a été créée par l’entreprise en rapport avec son activité ;
  • le calcul de l’excédent brut d’exploitation : (valeur ajoutée + les subventions d’exploitation – impôts et taxes – charges d’exploitation), il représente l’affluence potentielle de la trésorerie, générée par la principale activité de la société ;
  • le calcul du résultat brut d’exploitation : (produits d’exploitation – charges d’exploitation), il mesure la capacité de l’entreprise à produire des ressources avec sa fonction ;
  • le calcul du résultat courant avant impôt : (résultat d’exploitation +/- résultat financier), il permet d’évaluer les conséquences de la politique financière de la société sur le résultat d’exploitation ;
  • le calcul du résultat exceptionnel : (produits exceptionnels – charges exceptionnelles), il représente le résultat qu’une société réalise au cours de ces opérations non répétées ;
  • le calcul du résultat net : (Résultat courant avant impôt +/- résultat exceptionnel – impôt sur les bénéfices – participation des salariés), il permet de déterminer si l’entreprise s’est enrichie ou appauvrie pendant la période évaluée.

Les soldes intermédiaires de gestion sont représentés dans un tableau à la fin, pour mieux analyser le résultat net de l’entreprise. Ce tableau est un instrument de gestion qui est non seulement intéressant, mais aussi très simple à utiliser. Pour cela, un bon chef d’entreprise doit savoir comment le réaliser et l’utiliser pour mieux améliorer le rendement de son entreprise.

Utilité des soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion sont vraiment utiles pour une entreprise, parce qu’ils fournissent des informations importantes à l’entrepreneur. Tout d’abord, grâce à ces différents indicateurs, la société pourra se comparer à ses concurrents sur le marché en analysant ses statistiques dans son secteur d’activité par rapport aux autres entreprises du même domaine.

Ensuite, les soldes intermédiaires de gestion permettent de savoir à quel point les différents produits ou les articles que commercialise l’entreprise lui sont rentables. Néanmoins, pour cela, il faut d’abord que la société dispose d’une comptabilité bien détaillée. Enfin, l’entrepreneur a aussi la possibilité de procéder à l’étude de l’évolution des exploits de son entreprise dans le temps. Il ne faut donc pas négliger la gestion du solde intermédiaire, car cela aide beaucoup la société dans son développement.