Back
Image Alt

En quoi consiste l’AB testing ?

Grâce à l’AB testing, il est possible de tester deux versions A et B d’une page Web, d’un e-mail ou d’une application mobile auprès d’un échantillon d’internautes, d’utilisateurs ou de clients. Ainsi, il vous est plus facile de déterminer la version qui répond au mieux à l’objectif de votre projet, qu’il s’agisse d’une augmentation de trafic, de l’amélioration de taux de conversion, etc.

L’utilisation de l’AB testing en marketing

Appelé également test AB, l’AB testing est une technique permettant d’optimiser la performance du marketing digital et le retour sur investissement. Cette technique consiste à comparer deux supports ou deux contenus digitaux. Pour ce faire, il faut intégrer une variable de fond ou de forme afin de mesurer l’impact du changement selon un axe précis. Grâce à la technique AB, vous pouvez tester de couleurs ou deux objets pour un message e-mail, deux messages pour un même bouton de validation et deux versions d’une même page avec deux images, deux dispositions de texte, deux calls-to-action, etc. Vous en aurez plus d’informations en vous rendant sur https://www.kameleoon.com/fr/ab-testing

A lire également : Comment rétablir ma boite mail SFR ?

L’objectif de la méthode AB testing

Lors de l’AB testing, les deux versions sont comparées auprès de deux échantillons d’audience de taille similaire pour que les statistiques soient facilement comparables et pertinentes. Bien évidemment, ces cibles ne sont pas censés connaître l’existence du test, ni l’existence des deux versions. L’AB testing a pour objectif de mettre en lumière les éléments qui fonctionnent le mieux auprès de la cible dans le but de sélectionner la version la plus pertinente avant de la diffuser à grande échelle. Il s’agit donc d’améliorer les performances des actions de marketing digital ou des outils de communication dans le but d’augmenter les conversions. 

Pour ce faire, il est nécessaire de se baser sur des statistiques et non sur des hypothèses ou un ressenti. Ceci afin d’assurer la fiabilité et l’efficacité du test. D’ailleurs, l’AB testing a été déjà utilisé depuis longtemps dans le domaine du marketing digital dans le but d’optimiser :

A découvrir également : Le thé vert fait-il vraiment maigrir ?

  • Les visuels publicitaires
  • Les formulaires
  • Les applications mobiles
  • Les fiches produits
  • Les pages d’un site Web
  • Etc. 

Cette technique intéresse aussi bien les petites entreprises que les grandes entreprises, dans une optique d’amélioration continue. Non seulement, elle permet de faciliter la prise de décision en validant statistiquement des hypothèses, mais elle fait également partie des outils de stratégie marketing permettant d’appréhender le comportement des internautes.

Les éléments à tester lors d’un AB testing

Il existe une multitude d’éléments, tant sur le fond que sur la forme, pouvant être testés par la technique de l’AB testing. Parmi ces éléments, il y a entre autres les titres, les structures, les images, les contenus textuels, les vidéos, les couleurs, les CTA, etc. A cela s’ajoutent les formulaires, les algorithmes, la homepage, les prix, la fluidité de la navigation, etc.

Dans le contenu des e-mails, il est possible de tester les objets, le nom de l’expéditeur, les boutons (demande de devis, contacter un professionnel, etc.). Pour tester la performance des applications mobiles, vous pouvez appliquer l’AB testing pour comparer les designs avec une mise à jour instantané de l’application hébergée sur un Smartphone par exemple.