Back
Image Alt

Qu’est-ce qui provoque les règles douloureuses ?

Semblables à des crampes, les douleurs menstruelles se font souvent ressentir quelques jours avant les règles ou pendant ceux-ci. Elles débutent en principe au niveau du nombril et descendent peu à peu jusqu’aux cuisses pour remonter progressivement vers le ventre. En médecine, les règles douloureuses ou règles difficiles sont appelées dysménorrhées. Elles peuvent être d’ordre primaire ou secondaire. Pour mieux remédier au problème, il est nécessaire de comprendre ses causes.

Qu’est-ce qui provoque une dysménorrhée primaire chez les femmes ?

La dysménorrhée apparaît au début des règles et reste dans la plupart des cas sans risque pour la santé. Très populaires chez les adolescentes, les douleurs peuvent être liées à une contraction utérine au cours des règles en raison d’une forte présence de prostaglandines. Dans ce cas, la sensation s’atténue naturellement au fil du temps ou peut être soulagée avec un traitement spécifique à base d’antalgique ou d’anti-inflammatoire.

A lire en complément : Comment décharger son stress ?

Cependant, lorsque les douleurs deviennent de plus en plus intenses, d’autres causes doivent être recherchées. Il peut s’agir d’une anomalie congénitale (une malformation du col de l’utérus par exemple, un hymen non perforé) ou un trouble hormonal ovarien dû à une sécrétion de progestérone insuffisante.

Quelles sont les facteurs à l’origine de la dysménorrhée secondaire ?

Chez les femmes adultes, les douleurs des règles sont dues à de multiples facteurs. Les causes les plus courantes sont les infections génitales chroniques et les troubles ovariens. Néanmoins, il peut aussi s’agir d’un polype de l’utérus ou d’une endométriose. Dans ce cas précis, vous remarquerez l’apparition d’une muqueuse utérine dans un organe où elle ne devrait pas se trouver comme la trompe de Fallope, les ovaires, le vagin, la vessie, la cavité abdominale, etc.

Lire également : Où trouver une cigarette électronique jetable (Puff) ?

Quelques conseils pour surmonter cette période difficile

En cas de règle douloureuse, le premier réflexe à avoir est de prendre du repos et dormir suffisamment avant et pendant les règles. Par ailleurs, sachez qu’une bonne activité sexuelle peut entraîner la suppression ou la réduction des douleurs. De même, faites le nécessaire, pour bouger et pratiquer des sports doux, car l’exercice physique permet d’atténuer les douleurs, surtout lorsqu’elles sont intenses.

Aussi, vous devriez faire une croix sur la consommation d’alcool, de café et de tabac avant et pendant vos périodes de règles. En cas de douleurs intensives, n’hésitez pas à vous rapprocher d’une pharmacie pour vous procurer des médicaments antalgiques comme le paracétamol et l’ibuprofène qui peuvent être vendus sans une ordonnance. Toutefois, évitez au maximum la consommation d’aspirine, car il pourrait augmenter vos saignements.